English | Francais

TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

Un mot du Directeur exécutif

Seul pays sahélien dans le portefeuille de pays phares de la SAA, le Mali est particulièrement touché par des problèmes de sécheresse et de changement climatique, comme en atteste ce bulletin. Depuis quelque temps maintenant, le gouvernement malien est aux prises avec des problèmes de sécurité dans le nord du pays.

 

Toutefois, la SAA est résolument décidée à soutenir le développement agricole du Mali et elle a certes observé des signes qui suggèrent que notre programme commence à avoir un impact, grâce à notre personnel dédié, à nos partenaires de développement et aux petits exploitants du Mali.

 

Notre programme au Mali a démarré en juin 1996 avec un mémorandum d’accord signé entre feu Norman Borlaug et le ministère de la Décentralisation. L’objectif principal de l’accord était de fournir un appui aux agents des services publics de vulgarisation et de conseil du ministère de l’Agriculture travaillant aux niveaux national et régional. Notre stratégie consistait à capitaliser sur une agriculture moderne, fondée sur la science pour faire progresser la cause de la sécurité alimentaire et contribuer à la croissance économique.

 

Aujourd’hui, nos interventions sont alignées sur les politiques de développement agricole du Mali, y compris le Plan stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté, les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), les nouveaux Objectifs de développement durable (ODD) et le Programme pour le développement économique et social. Parmi nos partenaires publics figurent le Système national de recherche et de vulgarisation agricoles, la Direction de l’agriculture nationale, l’Institut d’économie rurale et l’Institut polytechnique rural. Nous faisons également des progrès avec les organisations paysannes (voir page ici).

 

À l’Association Sasakawa pour l’Afrique (SAA), nous avons la chance que le Mali entretienne un engagement fort envers l’agriculture – qui va même audelà des recommandations de la Déclaration de Maputo. C’est là une démarche louable. La SAA est également résolument décidée à soutenir les efforts à long terme de la communauté agricole que nous continuerons d’épauler.

 

Masaaki Miyamoto

Directeur exécutif, SAA/SAFE